Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 19:42

Elle nous est proposée par Petr Samojsky, ministre du culte de la Société religieuse des unitariens tchèques.

 

calice_unitarien_en_caillous_colores.jpg
en tchèque :
Nadeje, úcta a láska – tri dulezité poklady duchovního zivota. Necht jsou vzdy v nasich srdcích,
necht je vzdy stedre rozdáváme kolem. Svetlo tohoto plamene je také jejich symbolem, nebot
nadeje, úcta a láska jsou základními kameny svobodné duchovní cesty.

en anglais (traduite par Bruce Epstein) :
Hope, respect and love – three important treasures of spiritual life.
May they always be in our hearts, may we always give them generously.
The light of this flame is a symbol of them too, as hope, respect and love are the cornerstones of our free spiritual path. — Religious Society of Czech Unitarians
en chinois (traduit par Adam Hargrove) :
希望,尊重,和熱愛 --- 是靈性生活裏的三個重要寶藏。
願它們永遠在我們心中。願我們永遠能慷慨贈送它們。
這個火焰的光也是它們的一個象徵,讓我們知道希望,尊重
 和愛是我們自由靈性道路的地基。
 en français (traduite par Jean-Claude Barbier) :
Il y a trois trésors importants pour notre vie spirituelle: l’espérance, le respect et l’amour ; puissent-ils êtres toujours présents en nos coeurs afin que nous puissions les offrir avec
générosité. La lumière de cette flamme en est un symbole également puisque l’espérance, le
respect et l’amour sont la pierre d’angle de notre cheminement spirituel et de notre liberté.
en allemand
(traduite par Freya Bednarski-Stelling) :
Hoffnung, Respekt und Liebe - drei wichtige Schätze unseres spirituellen Lebens.
Mögen sie stets in unseren Herzen sein und wir sie stets großzügig verschenken.
Das Licht dieser Flamme ist ebenso ein Sinnbild für dafür, wie Hoffnung, Respekt und Liebe Eckpfeiler unseres freien spirituellen Weges sind.
en espagnol
(traduite par Jaume de Marcos) :
Espera, respeto y amor: tres tesoros importantes de la vida espiritual.
Ojalá estén siempre en nuestros corazones y podemos entregarlos a los demás con generosidad.
La luz de esta llama los simboliza, pues la esperanza, el respeto y el amor son las piedras angulares de nuestra vía espiritual libre.

Partager cet article

Published by Petr Samojsky - dans la méditation du mois
commenter cet article
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 04:42

Notre Eglise organise un culte mensuel le premier dimanche de chaque mois. La préparation de ce culte se fait une semaine auparavant et vous pouvez envoyer dès maintenant votre participation à l’éditeur de ce site (lien) - ou bien encore après avoir fait le culte chez vous ou au sein d’une communauté. Vous pouvez aussi déposer un commentaire en bas de cet article. Nous vous proposons de suivre l’ordre suivant 

1 – allumons notre calice selon notre tradition unitarienne (lien), ou bien - pour ceux qui ne se réfèrent pas à celle-ci - une simple bougie, et que sa lumière brille ! Méditons avec le texte envoyé par nos amis de Tchécoslovaquie (lien).

2 – partageons nos moments de vie du mois écoulé ; nos joies et nos bonnes nouvelles, nos chagrins et nos deuils ; les gestes d’amitié et de solidarité que nous avons faits ou que nous avons vus ; ce qui a été important à nos yeux et à notre cœur. Soyons à l’écoute les uns des autres, en toute fraternité, de nos vécus réciproques.

eric pierre houser portraitEric Houser, chrétien, membre du groupe Unitariens francophones sur Facebook, Paris - Je vous propose une courte méditation (écrite pendant la semaine de l’unité des chrétiens, le jour de la sainte Agnès, vierge et martyr). Les événements tragiques que nous avons vécus, et ceux qui se préparent, inévitablement, sont une occasion pour nous de prendre le temps d’un certain recueillement, d’un certain silence, d’une certaine distance. A break in the rush ! Une pause dans le déluge, dans le maelstrom des événements et des informations qui leur sont concomitantes.

Je voudrais seulement faire mémoire, à cette occasion, du fait que Jésus, après sa mort, a « reposé » quelques temps dans un tombeau, avant d’être élevé dans la gloire (pour ceux qui croient à ce mystère incompréhensible). N’est-ce pas ainsi pour tous les morts ? Avant d’être mis en terre ou incinérés, les corps comme c’est l’usage « reposent ». Ils sont posés, déposés, dans un lieu de transition, que ce soit la chambre mortuaire ou la morgue d’un hôpital. C’est un repos pour les corps morts, et c’est aussi un repos pour les vivants, ceux qui veillent. C’est un temps nécessaire au travail de deuil, à l’élaboration du souvenir, de la mémoire des vivants qu’ils ont été.

Un parallèle peut être fait, au niveau de la société toute entière, avec la période dans laquelle nous nous trouvons depuis quelques jours. Au-delà de l’attente angoissée de ce qui va suivre (de nouveaux attentats, des mesures sans doute nécessaires, mais contribuant à l’angoisse, de durcissement préventif et répressif), il nous faut aussi essayer de prendre le temps (et de se ménager l’espace) d’une attente méditative, espérante, priante (pour ceux qui prient).

Pour ma part, je voudrais prendre plus régulièrement, dans chaque journée, dans chaque semaine, un petit moment d’abandon, pour me laisser aller à l’émotion du mémorandum (quelque chose comme un examen de conscience, accompagné des pleurs de détresse que nous avons le droit de laisser sortir de notre corps), mais aussi à l’inventaire des signes de lumière et d’espoir pour le monde. Dans toute cette obscurité, ils sont nombreux. Ils sont fragiles, certes, mais ils sont nombreux. Les divisions internes à la religion chrétienne devraient s’apaiser : ce serait l’un des grands signes lumineux que nous espérons. Un arc en ciel.

3 – proposons ici des prédications qui nous font mieux comprendre des choses, des textes de spiritualité qui nous ouvrent le cœur et l’intelligence, des vidéos qui nous font communier aux autres et au monde, partageons les avec enthousiasme.

Jean-Claude-Barbier--portrait--mai-2008.jpgJean-Claude Barbier, chrétien unitarien, Bordeaux - Suivons Jésus avec le prêtre catholique Henri Solé, curé de la Paroisse Saint-Curé-d'Ars en banlieue bruxelloise (lien).
4 – remercions Dieu de tout cela, louons-le et accueillons la vie qu’il nous a donnée ; contemplons le mystère de la Vie. Dans la joie et à l’unisson, faisons action de grâce pour ce que nous avons reçu d’une façon ou d’une autre.

marie claire lefeuvre portraitMarie-Claire Lefeuvre, protestante libérale et unitarienne, Rambouillet -

Mon Dieu,
Celui qui symbolise toutes nos espérances vers un ailleurs,
Un au-delà digne de la partie noble de l’homme,
En ces temps troublés où le monde musulman se réveille
et où l’Europe n’arrive pas à être elle-même,
Veuille nous guider 
Afin que nous ne pensions jamais que toute la vérité se trouve d’un seul côté des hommes, le nôtre, et pas un peu aussi de l’autre côté.
Mais veille aussi à ce que l’exigence de notre conscience soit en accord avec nos actions.
Rappelons-nous encore  la parabole du bon grain et de l’ivraie (Mt. chap. 13, v. 24-30) pour nous enseigner la patience.  
Que tous les chemins si divers des hommes, juifs, chrétiens et musulmans, convergent vers Toi.
Amen.

Partager cet article

Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 10:47

Pour tous les chrétiens, Jésus est un modèle, un maître à penser que l'on aime pour ce qu'il a fait et ce qu'il a dit, pour son engagement dans les enjeux de son époque, pour son enseignement innovant, pour ce qu'il a été.

Nous reproduisons ici la préparation du dimanche 25 janvier 2015 par Henri Solé, prêtre catholique et curé de la paroisse Saint-Curé-d'Ars dans la banlieue de Bruxelles (lien). Une telle présentation, centrée sur Jésus homme et n'entrant pas dans les débats christologiques (Jésus né de l'Esprit-Saint, incarnation de Dieu en Jésus, Jésus 2ème personne d'une Trinité divine) va dans le sens de nos cultes qui se veulent d'abord des lieux de rassemblement, d'expression et de communion et non plus des moments où l'on proclame des credos. Elle est intitulée "En avant ..." et s'inspire de Marc 1, 14-20.


Jésus pêcheur d'hommesAprès que Jean eut été livré, Jésus se rendit en Galilée. Il y proclamait en ces termes la Bonne Nouvelle venue de Dieu : "Les temps sont accomplis et le Royaume de Dieu est tout proche : repentez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle" Puis c'est l'appel des quatre premiers disciples, des pêcheurs du lac Tibériade (Simon et André, Jacques et Jean les fils de Zébédée). Et aussitôt, laissant là leurs filets, ils le suivirent.

L'appel d'aujourd'hui, c'est de faire confiance à Jésus et de nous mettre en route pour le suivre. Pour cela, il va falloir nous convertir, c'est à dire changer nos façons de penser et d'agir. Tout d'abord, nous voulons te remercier, ami Jésus, pour la confiance que tu nous fais : tu nous aimes et nous crois capables de changements. Tu oses nous demander d'abandonner nos vieux habits de certitudes et nos droits acquis pour te suivre et devenir bonne nouvelle pour les pauvres et les exclus. Beaucoup d'entre nous te suivent depuis des années et tu as fait d'eux des pêcheurs d'hommes, capables de soulever des montagnes d'inertie et de « nous avons déjà essayé », pour transformer notre Église et le monde qui nous entoure.Nous te remercions pour toutes celles et ceux qui aujourd’hui encore luttent pour le respect et la fraternité entre tous, pour notre Église qui se trouve en première ligne sur tous le continents pour redire qu'un autre monde, plus vrai et plus fraternel, est faisable.

Sanctus - Dans un monde résolument hostile, où des hommes ont déifié l'argent et le pouvoir, Jésus et ses pêcheurs d'hommes se heurtent aux fanatismes, aux méfiances et aux faux frères. Sans aucune protection légale, ils vont devoir affronter les puissants et se retrouveront pourchassés et mis à mort.

Ce chemin pour annoncer la Bonne Nouvelle, Jésus le suit en faisant face à la mort au nom de la vie de tous. Il offre son corps et son sang en un geste symbolique quand célébrant la pâque à Jérusalem, il prend le pain, le bénit et le rompt : Prenez et mangez. C'est mon corps rompu pour vous. Prenant ensuite un coupe : « Prenez et buvez. C'est ma vie qui vous est donnée pour manifester l'alliance avec Dieu dans le pardon mutuel offert à tous. »

Anamnèse - L'Esprit de Jésus ne leur a pas fait défaut. L'esprit de Jésus ne nous fait pas défaut aujourd'hui quand se lèvent partout dans notre monde des voix qui proclament la fraternité de tous, qui réclament le respect pour toutes les pensées et leur expression, qui veulent obtenir l'unité mondiale et la suppression des armes de guerre.Donne-nous, Père, d'avoir la confiance et le courage de nous convertir et de suivre Jésus sur son chemin de libération. Donne-nous l'Esprit de Jésus qui nous fait à notre tour, pêcheurs d'hommes et donneurs de joie.

Par Jésus, avec Lui et en Lui, à toi Père tout aimant, toute joie, toute bonté et toute paix.  AMEN

Partager cet article

Published by Henri Solé - dans prédications
commenter cet article
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 19:06

France_CUUF.JPGLa méditation de ce mois nous est proposée par Jean-Claude Barbier, membre du Conseil des unitariens et universalists français (CUUF) : Nous voilà réunis, de par notre tradition unitarienne et universaliste, autour de notre calice et nous l’allumons. C’est notre rituel qui nous regroupe, nous qui venons d’horizons divers. D’autres croyants égrènent des chapelets, se signent de la croix, font tourner des moulins à prière, s'agenouillent sur un tapis, allument des bougies, se mettent en cercle … Pour nous, notre méditation et notre partage de ce jour commencent avec ce geste qui nous est sacré au sens laïque du terme.

 

en anglais (traduit par Bruce Epstein)

Here we are gathered, by our Unitarian and Universalist traditions, around our chalice which we light.
Our ritual which brings us together, we who come from diverse backgrounds. Other faiths use prayer beads, make the sign of the cross, turn prayer mills, kneel on carpets, light candles, commune in circles...
For us, our meditation and sharing today begin with this gesture, which, for us, is sacred in the secular sense of the word.

 

en chinois (traduit par Adam Hargrove)

我們因著一神論和普遍主義的傳統在此聚集,圍繞著我們點燃的聖杯。  

我們的儀式使我們這些來自不同背景的人再次聚集一起。 

其他信仰者串起念珠,劃出十字架, 轉動經輪,跪在地毯膜拜,點燃蠟燭,聚集成一圈...
對於我們,我們的冥想和這天的分享始於這個對我們以世俗意義來
, 是神聖的一種手勢。  

 

en allemand (traduit par Freya Bednarski-Stellin)

Hier haben wir uns versammelt um die Flamme, die wir entzünden, verbunden durch unsere unitarischen und universalistischen Traditionen. Dieses Ritual führt uns zusammen, die wir aus unterschiedlichen Richtungen kommen.In anderen Religionen verwendet man Gebetsketten, bekreuzigt sich, dreht Gebetsmühlen, kniet auf Teppichen, zündet Kerzen an oder kommt im Kreis zusammen. Für uns beginnt unsere Meditation und unser Teilen heute mit dieser Geste, die für uns heilig ist im säkularen Sinne des Wortes.

 

en italien (traduit par Paola Ferrari)

Eccoci qui riuniti, secondo la nostra tradizione unitariana e universalista, intorno a questo calice che ora accendiamo. E' questo rituale che ci unisce, noi che veniamo da orizzonti diversi.Alcuni usano pregare sgranando le perle di un rosario,  altri facendo il segno della croce,  alcuni fanno girare ruote di preghiera,  altri si inginocchiano su di un tappeto,  accendono una candela o si dispongono in cerchio. Per noi la meditazione e la condivisione di questo giorno cominciano con questo gesto, che é per noi sacro, nel senso piú laico del temine.

 

en espagnol (traduit par Jaume de Marcos)

Nos hemos reunido aquí, por nuestras tradiciones Unitaria y Universalista, alrededor de nuestro cáliz que vamos a encender. Venimos de distintos entornos y nuestro ritual nos une. Otras fes utilizan cuentas, hacen el signo de la cruz, hacen girar ruedas de oraciones, se arrodillan sobre alfombras, encienden velas, se agrupan en círculos. Para nosotros, nuestra meditación y nuestro tiempo de compartir comienza hoy con este gesto que, para nosotros, es sagrado en el sentido secular de la palabra.

 

en occitan (traduit par Georges d'Humières)

La meditacion d’aqueste mes nos es prepausada per Jean-Claude Barbier, sòci del Conselh unitarian e universalista francés (CUUF) : "Vaquí sèm acampats, de per nòstra tradicion unitariana e universalista, a l’entorn de nòstre calici e l’alucam. Aquò’s nòstre rite que nos recampa, nosaus que venèm d’asuèlhs divèrses. D’autres creguents desgrunan son capelets, se senhan de la crotz, fan tornar de molins de pregària, s’agenolhan sus un tapís, alucan de candelas, se meton en cèrcle…
Per nosaus, nòstra meditacion e nòstre partatge d’uèi començan amb la gèsta que nos es sacrada dins lo sens laïc del tèrme."

Partager cet article

Published by Jean-Claude Barbier - dans la méditation du mois
commenter cet article
27 décembre 2014 6 27 /12 /décembre /2014 08:33

Notre Eglise organise un culte mensuel le premier dimanche de chaque mois. La préparation de ce culte se fait une semaine auparavant et vous pouvez envoyer dès maintenant votre participation à l’éditeur de ce site (lien) - ou bien encore après avoir fait le culte chez vous ou au sein d’une communauté de votre choix. Vous pouvez aussi déposer un commentaire en bas de cet article. Nous vous proposons de suivre l’ordre suivant :
1 – allumons notre calice selon notre tradition unitarienne (lien), ou bien - pour ceux qui ne se réfèrent pas à celle-ci - une simple bougie, et que sa lumière brille !

roger gau portrait 17 novembre 2012 P1012124Roger Gau, chrétien unitarien, Toulouse - Je serai à la montagne sans ordi, mais en l'absence de calice j'allumerai une bougie. Tout mes voeux pour la nouvelle année 2015.
2 – partageons nos moments de vie du mois écoulé ; nos joies et nos bonnes nouvelles, nos chagrins et nos deuils ; les gestes d’amitié et de solidarité que nous avons faits ou que nous avons vus ; ce qui a été important à nos yeux et à notre cœur. Soyons à l’écoute les uns des autres, en toute fraternité, de nos vécus réciproques.
3 – proposons ici des prédications qui nous font mieux comprendre des choses, des textes de spiritualité qui nous ouvrent le cœur et l’intelligence, des vidéos qui nous font communier aux autres et au monde, partageons les avec enthousiasme.

Jean-Claude-Barbier--portrait--mai-2008.jpgJean-Claude Barbier, chrétien unitarien, Bordeaux - Je vous transmets les voeux d'un ami de ma région nantaise où je suis né : « Voeux pour Noël et la nouvelle année 2015. Vous connaissez peut-être la chanson de Michel Fugain et Pierre Delanoë. Alors, puisque ni vous ni nous n'aurons le temps / de tout faire, de tout voir et d'aimer vraiment comme il serait souhaitable qu'on aime, prenons le temps en 2015 de bien faire ce qui est en notre pouvoir, de nous émerveiller des beautés dont nous sommes les témoins au plus près comme au plus loin, et de nous exercer à aimer au mieux ceux que la vie nous donne de rencontrer. Ainsi, en justesse avec nous-mêmes, nous apporterons notre part minuscule mais réelle à la marche quotidienne du monde. Car « l'important, a dit quelqu'un, n'est pas tant d'ajouter des années à la vie que de la vie aux années ». Avec toute notre amitié. Marie et Jacques Musset (message à leurs amis du 22 décembre 2014).

 


19 octobre 1967 : médaille d'or du Palmarès, Michel Fugain chante en direct "Je n'aurai pas le temps" accompagné par l'orchestre de Raymond Lefèvre. - Archives INA, ajoutée le 2 juillet 2012 sur Facebook 


Je n'aurais pas le temps / Pas le temps. Même en courant / Plus vite que le vent / Plus vite que le temps / Même en volant / Je n'aurai pas le temps / Pas le temps. De visiter / Toute l'immensité / D'un si grand univers, / Même en cent ans / Je n'aurai pas le temps / De tout faire. / J'ouvre tout grand mon cœur / J'aime de tous mes yeux / C'est trop peu / pour tant de cœurs / Et tant de fleurs / Des milliers de jours / C'est bien trop court / C'est bien trop court. / Et pour aimer / Comme l'on doit aimer / Quand on aime vraiment, / Même en cent ans / Je n'aurai pas le temps / Pas le temps. /

4 – remercions Dieu pour tout cela, louons-le et accueillons la vie qu’il nous a donnée ; contemplons le mystère de la Vie. Dans la joie et à l’unisson, faisons action de grâce pour ce que nous avons reçu d’une façon ou d’une autre.

Partager cet article

Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 09:52

Notre Eglise organise un culte mensuel le premier dimanche de chaque mois. La préparation de ce culte se fait une semaine auparavant et vous pouvez envoyer dès maintenant votre participation à l’éditeur de ce site ( lien) - ou bien encore après avoir fait le culte chez vous ou au sein d’une communauté. Vous pouvez aussi déposer un commentaire en bas de cet article. Nous vous proposons de suivre l’ordre suivant:
1 – allumons notre calice selon notre tradition unitarienne ( lien), ou bien - pour ceux qui ne se réfèrent pas à celle-ci - une simple bougie, et que sa lumière brille !
2 – partageons nos moments de vie du mois écoulé ; nos joies et nos bonnes nouvelles, nos chagrins et nos deuils ; les gestes d’amitié et de solidarité que nous avons faits ou que nous avons vus ; ce qui a été important à nos yeux et à notre cœur. Soyons à l’écoute les uns des autres, en toute fraternité, de nos vécus réciproques.

marie claire lefeuvre portraitMarie-Claire Lefeuvre, protestante libérale et unitarienne (Rambouillet) - Prions pour la paix.
3 – proposons ici des prédications qui nous font mieux comprendre des choses, des textes de spiritualité qui nous ouvrent le cœur et l’intelligence, des vidéos qui nous font communier aux autres et au monde, partageons les avec enthousiasme.
giacomo tessaro portrait 2012Giacomo Tessaro, prédicateur de l'Eglise vaudoise, Piémont (Italie) - Écouter la Parole de Dieu est une chose importante pour n'importe quel(le) chrétien(ne), mais pas seulement pour eux ; comme chaque religion a ses Écritures saintes, ses fidèles devraient lire et étudier ces Écritures avec amour et esprit de tolerance, les confronter avec les autres Écritures et les respecter en tant que source de la vraie pieté, au lieu de pratiquer une religion superstitieuse. Puisse Dieu nous donner l'amour pour l'étude de notre tradition religieuse et d'autres traditions qui nous enrichissent sur notre chemin !

Jean-Claude-Barbier--portrait--mai-2008.jpgJean-Claude Barbier, chrétien unitarien (Bordeaux) - Aimons les jeunes, aimons les générations montantes car il en va de la dynamique de la Vie, donnons leur la parole, écoutons les, encourageons les ... et puis chantons avec eux ! par exemple avec Keny Arkana et sa chanson en rap "Tout tourne autour du soleil" (vidéo mise en ligne sur Youtube par Julien333hvs le 22 août 2013)

   

4 – remercions Dieu pour tout cela, louons-le et accueillons la vie qu’il nous a donnée ; contemplons le mystère de la Vie. Dans la joie et à l’unisson, faisons action de grâce pour ce que nous avons reçu d’une façon ou d’une autre.

Partager cet article

Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 03:13

Elle nous est présentée par Brian Kiely, ancien président de l'ICUU et ministre unitarien universaliste au Canada.


calice_noel.jpg

 

en anglais
In times of darkness we stumble towards the tiny flame.
In times of cold we seek the warming fire.
In times of repression we reach for the lamp of truth.
In times of loss we pray for the comforting light.
In times of joy we light a candle of celebration.
Spirit of Life, as we kindle this light, help us find what we need this day.

en français
Dans les temps sombres, nous avançons avec peine vers une faible lueur.
Dans les temps froids nous recherchons la chaleur du foyer.
Dans les temps de répression nous tendons notre main vers la lampe de la vérité.
Dans les temps de chagrin nous nous dirigeons vers une lumière réconfortante.
Dans les temps de joie nous allumons des chandelles de célébration.
En allumant cette flamme nous marquons le début de nos célébrations.
Source de Vie, aujourd’hui en allumant cette flamme, nous vous prions de nous aider à trouver ce dont nous avons besoin

en allemand
In Zeiten der Dunkelheit ringen wir um die kleinste Flamme.
In Zeiten der Kälte streben wir nach dem wärmenden Feuer.
In Zeiten der Unterdrückung kämpfen wir um das Licht der Wahrheit.
In Zeiten des Leides hoffen wir auf die lichte Wärme des Trostes.
In Zeiten der Freude entzünden wir eine Kerze zur Feier.
Wir entzünden dieses Licht: möge die schöpferische Lebenskraft uns all die Energien spüren lassen, die wir für den heutigen Tag brauchen.
en italien
Nei momenti di buio avanziamo a tastoni verso la piccola fiamma.
Nei momenti di freddo cerchiamo il calore del fuoco.
Nei momenti di repressione lottiamo per per la lampada della verità.
Nei momenti di smarrimento preghiamo per trovare il conforto della luce.
Nei momenti di gioia accendiamo di una candela celebrativa.
Spirito di vita, nell'accendere questo lume, ti preghiamo di aiutarci a trovare ciò di cui abbiamo bisogno oggi.
en espagnol (traduite par Jaume de Marcos)
En tiempos de oscuridad avanzamos a tientas hacia una pequeña luz.
En tiempos de frío buscamos el calor del fuego.
En tiempos de represión sostenemos la lámpara de la verdad.
En tiempos de pérdida rogamos por una luz que nos consuele.
En tiempos de alegría encendemos una vela de celebración.
Espíritu de la Vida, al prender esta luz, ayúdanos a encontrar lo que necesitamos hoy.

 

Illustration : calice utilisé par la BuxMont Unitarian Universalist Fellowship à Warrington, Pa, USA, lors d'un précédent service à Noël (photo transmise par le Rev. Daniel Schatz.)

Partager cet article

Published by Brian Kiely - dans la méditation du mois
commenter cet article
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 23:17

calice expressionnisteElle nous est proposée par John Clifford, membre de la General Assembly of Unitarian and Free Christian Churches.

 

en anglais

We light our chalice flame to start our worship period. The light of the flame represents our unending search for truth; the heat of the flame represents the warmth of love; the beauty of the lighted chalice represents our religious quest to bring the best into our lives and our world.

Just as the chalice candle/oil is consumed in its work of producing its light and heat, so too we will only be able to bring truth and love and beauty into our lives and into our world by transforming our beings into sacred flames—a sacrifice of self that is fed by the spirit of God acting through our lives and our relationships.

May our sharings and reflections today help to make our inner lights burn more brightly, bringing the light of justice to our darkened world.

 

en gallois (traduite par le Rev. Eric Jones)

Rydym yn cynneu'r fflam ar ddechrau ein gwasanaeth. Mae golau'r fflam yn arwydd o'n

hymchwil am y gwirionnedd; mae gwres y fflam yn arwydd o gynhesrwydd cariad; mae

prydferthwch goleuni'r fflam yn arwydd o'n hymchwil grefyddol i ddwyn y gorau i'n bywydau ac

i'n byd.

Fel mae'r gannwyll yn cael ei difa wrth gynnal y fflam a'r gwres, felly y llwyddwn ninnau i

ddwyn gwirionnedd , cariad a phrydferthwch i'n bywydau ac i'n byd drwy drawsnewid ein

bodolaeth yn fflamau cysegredig—sef aberth o'r hunan sydd yn cael ei fwydo gan ysbryd Duw

yn gweithredu drwy'n bywydau a'n cysylltiadau ni.

Boed i'n myfyrdodau ein cynorthwyo i sicrhau fod y goleuni mewnol yn llosgi'n fwy llachar, gan

ddwyn goleuni cyfiawnder i'n byd tywyll. 

 

en allemand (traduite par Freya Bednarski-Stelling)

Wir entzünden die Flamme dieses Leuchters um den Zyklus unserer Feierstunden zu beginnen. Das Licht der Flamme steht für unsere nicht enden wollende Suche nach Wahrheit; ihr Feuer  für die Wärme der Liebe, die Schönheit des leuchtenden Flammenkelches für unser religiöses Bemühen, das Beste in unser eigenes Leben und in die Welt zu bringen. 

Ebenso wie die Kerze sich durch das Entstehen von Licht und  Wärme verzehrt, so werden auch wir nur dann in der Lage sein Wahrheit und Liebe in unser Leben und in die Welt zu tragen, wenn wir uns selbst in heilige Flammen verwandeln - in Gestalt unserer Hingabe, die durch das Göttliche, das durch unser Leben und unser Miteinander wirksam wird, inspiriert ist.

Möge das, was wir heute mit einander teilten und gemeinsam bedachten uns dazu verhelfen, unser inneres Licht heller scheinen zu lassen und so das Licht der Gerechtigkeit in unsere dunkel gewordene Welt zu tragen.

 

en français (traduite par Jean-Claude Barbier)

En allumant cette flamme nous marquons le début de nos célébrations. 

Cette flamme symbolise notre inlassable recherche de la vérité ;

Le feu de la flamme évoque en nous la chaleur de l’amour ;

La beauté de cette flamme nous rappelle l’importance que prend notre quête spirituelle afin d’y

apporter le meilleur dans nos vies et celles des autres.

Tout comme cette bougie ou cette huile en se consumant fait son travail de lumière et de chaleur, nous aussi nous apporterons la flamme de notre être, la vérité, l’amour et la beauté dans nos vies et dans le monde en transformant notre vie intérieure et en sacrifiant notre être afin de reconnaître la richesse de notre propre lumière.

Notre être est une flamme nourrie par l’esprit de Dieu agissant en nous et autour de nous.

Aujourd’hui, puissent notre partage et nos réflexions faire briller davantage notre lumière

intérieure et permettre d’étendre à notre monde en ténèbres un peu plus de justice et de clarté.

 

en espagnol (traduite par Jaume de Marcos)
Prendemos la llama del cáliz para iniciar nuestro período de celebración. La luz de la llama representa nuestra interminable búsqueda de la verdad ; el calor de la llama representa la calidez del amor ; la belleza del cáliz encendido representa nuestra aspiración religiosa de dar lo mejor a nuestras vidas y a nuestro mundo.

Como la mecha y el aceite son consumidos para producir luz y calor, así solo podremos llevar la verdad, el amor y la belleza a nuestras vidas y al mundo si transformamos nuestros seres en llamas sagradas : un sacrificio del ego alimentado por el espíritu de Dios que actúa a través de nuestras vidas y relaciones.

Que lo que compartamos y reflexionemos hoy nos ayude a que nuestra luz interior brille con más intensidad, trayendo la luz de la justicia a un mundo en sombras.

Partager cet article

Published by John Clifford - dans la méditation du mois
commenter cet article
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 14:51

Notre Eglise organise un culte mensuel le premier dimanche de chaque mois. La préparation de ce culte se fait une semaine auparavant et vous pouvez envoyer dès maintenant votre participation à l’éditeur de ce site (lien) - ou bien encore après avoir fait le culte chez vous ou au sein d’une communauté. Vous pouvez aussi déposer un commentaire en bas de cet article. Nous vous proposons de suivre l’ordre suivant:
1 – allumons notre calice selon notre tradition unitarienne (lien), ou bien - pour ceux qui ne se réfèrent pas à celle-ci - une simple bougie, et que sa lumière brille !
2 – partageons nos moments de vie du mois écoulé ; nos joies et nos bonnes nouvelles, nos chagrins et nos deuils ; les gestes d’amitié et de solidarité que nous avons faits ou que nous avons vus ; ce qui a été important à nos yeux et à notre cœur. Soyons à l’écoute les uns des autres, en toute fraternité, de nos vécus réciproques.
3 – proposons ici des prédications qui nous font mieux comprendre des choses, des textes de spiritualité qui nous ouvrent le cœur et l’intelligence, des vidéos qui nous font communier aux autres et au monde, partageons les avec enthousiasme.

giacomo tessaro portrait 2012Giacomo Tessaro, prédicant de l'Eglise vaudoise, Piémont, Italie -
Voici une réflexion tirée de ma dernière prédication : Nous tou(te)s croyant(e)s, avec nos dons et nos talents différents, avec nos tâches (prêcher, tenir la comptabilité, visiter les personnes âgé(e)s et les malades, enseigner aux enfants etc.), nous sommes des lettres écrites par Jésus aux communautés que nous servons ; notre lettre (c'est-à-dire notre service dans la communauté) est gravée dans des coeurs de chair, les coeurs de nos soeurs et frères dans la foi, qui savent nous apprécier et aimer ; nous aussi, nous aimons notre communauté, la communauté dans laquelle notre foi est nourrie et nos talents trouvent des moyens de s'exprimer. Et tout cela n'est rien d'autre que Jésus-Christ, qui s'incarne dans notre communauté.

Jean-Claude-Barbier--portrait--mai-2008.jpgJean-Claude Barbier, chrétien unitarien, Bordeaux - Avec Aida Everest, dansons avec les soufi et autres amoureux du divin, du monde entier, avec cette vidéo mise sur Youtube le 18 août 2006 et intitulée "Rumi Poem, Iranian Music and Divine Dance" (lors de l'ouverture, cliquez sur "Youtube" en bas à droite).

   

 

Elle est ainsi présentée par Aida Everest (traduction en français par moi-même) :
Cette vidéo célèbre ​​le thème de l'amour divin, dans l'unité, l'unité et la similitude des nations, des religions. Mon seul message est que nous sommes tous un, tout en ayant diverses façons d'exprimer le même sentiment de nostalgie pour y trouver le divin et le rencontrer. Faisant cette vidéo, j’ai souhaité partager le sentiment d'unité et montrer comment nous sommes semblables. Dieu n’est séparé de rien et rien n’est séparé de Dieu. Nous sommes tous un. Il n’y a pas d’autre chose. Dieu aime tout être humain qui ait vécu, vit maintenant ou vivra à jamais.
J’ai choisi les images, de divers artistes, sur Google et j’ai écris le texte sur la vidéo. La musique est de l'album intitulé : "Don de l'amour, vol.1" de Deepak Chopra. Le poème est de Rumi, récité par Madonna ; le chanteur et la musique sont iraniens.
roger gau portrait 17 novembre 2012 P1012124Roger Gau, chrétien unitarien, Toulouse - Trois minutes trente de bonheur. Merci Jean-Claude

foret_lumiere.jpgGérard Mantion, néo-païen, Tours - J'ai passé un merveilleux dimanche en la compagnie du divin Rûmi que le culte d'aujour'hui m'a permis de redécouvrir.
4 – remercions Dieu pour tout cela, louons-le et accueillons la vie qu’il nous a donnée ; contemplons le mystère de la Vie. Dans la joie et à l’unisson, faisons action de grâce pour ce que nous avons reçu d’une façon ou d’une autre.

 

Partager cet article

Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 09:20

Notre Eglise organise un culte mensuel le premier dimanche de chaque mois. La préparation de ce culte se fait une semaine auparavant et vous pouvez envoyer dès maintenant votre participation à l’éditeur de ce site (lien) - ou bien encore après avoir fait le culte chez vous ou au sein d’une communauté. Vous pouvez aussi déposer un commentaire en bas de cet article. Nous vous proposons de suivre l’ordre suivant:

1 – allumons notre calice selon notre tradition unitarienne (lien), ou bien - pour ceux qui ne se réfèrent pas à celle-ci - une simple bougie, et que sa lumière brille !
Méditons avec le message de l'unitarien espagnol Jaume de Marcos qui a été envoyé à toutes les congrégations unitariennes et universalistes du monde (lien).
2 – partageons nos moments de vie du mois écoulé ; nos joies et nos bonnes nouvelles, nos chagrins et nos deuils ; les gestes d’amitié et de solidarité que nous avons faits ou que nous avons vus ; ce qui a été important à nos yeux et à notre cœur. Soyons à l’écoute les uns des autres, en toute fraternité, de nos vécus réciproques.
3 – proposons ici des prédications qui nous font mieux comprendre des choses, des textes de spiritualité qui nous ouvrent le cœur et l’intelligence, des vidéos qui nous font communier aux autres et au monde, partageons les avec enthousiasme.

Jean-Claude-Barbier--portrait--mai-2008.jpgJean-Claude Barbier, chrétien unitarien, Bordeaux - contemplons notre univers, sa genèse lointaine et toujours présente ; c'est lui qui nous donne la Vie, qui nous a donné les conditions de notre existence. Les croyants y voient la main de Dieu. Les savants y admirent les lois complexes. Nous voilà tous dans une grande aventure où notre destin est étroitement lié à celui de l'univers.

 

 

4 – remercions Dieu pour tout cela, louons-le et accueillons la vie qu’il nous a donnée ; contemplons le mystère de la Vie. Dans la joie et à l’unisson, faisons action de grâce pour ce que nous avons reçu d’une façon ou d’une autre.

Partager cet article

Published by Eglise unitarienne francophone - dans notre culte mensuel
commenter cet article

Présentation

  • : Eglise unitarienne francophone
  • Eglise unitarienne francophone
  • : Le courant unitarien est né au XVI° siècle et a été la "benjamine" des Réformes protestantes. Il se caractérise par une approche libérale, non dogmatique, du christianisme en particulier et des religions en général. Les unitariens sont près d'un million dans le monde entier. En pays francophones (en Europe occidentale : la France et ses oays d'Outre-Mer, la Wallonie, la communauté francophone de Bruxelles, la Suisse romane, Monaco et Andorre ; au Canada : le Québec ; et en Afrique noire), il s'e
  • Contact

Recherche